Un palais peut en cacher un autre

Les films tournés au Palais de Caserte

Je refuse de cautionner une escalade qui nous mènerait à la guerre.

Star Wars Episode I : La Menace Fantôme, Reine Padmé Amidala

Après le château de Maintenon, nous restons cette semaine dans la thématique des résidences fastueuses avec un palais qui sert très régulièrement de lieu de tournage aux superproductions internationales: le Palais Royal de Caserte en Italie.

La résidence du roi Charles de Naples et de Sicile (de la Maison de Bourbon-Siciles, descendant de Louis XIV) se situe à une trentaine de kilomètres de Naples. Le roi souhaitait un palais royal digne de Versailles, les travaux débutèrent en 1752 et Charles n’en prit jamais possession puisqu’il devint roi d’Espagne en 1759, c’est donc son successeur qui investit finalement en 1780 ce palais monumental aux 1200 pièces.

Aperçu très régulièrement au cinéma, ce sont autant son aspect extérieur (façade, jardins, parc) que son riche intérieur qui servent de substitut aux résidences royales de maints films historiques, ou même au Vatican ! C’est ainsi que Caserte apparaît dans les films Madame Sans-Gêne avec Sophia Loren, Waterloo avec Rod Steiger dans le rôle de Napoléon et dans de très nombreuses productions italiennes. Tout dernièrement c’est la série TV The Great avec Elle Fanning dans le rôle de l’impératrice Catherine II de Russie qui s’y est arrêtée.

  • Mais le film qui a définitivement mis Caserte à l’avant-plan depuis ces 20 dernières années, et boosta ainsi le tourisme du lieu, est un film de science-fiction qui relança la machine Star Wars en 1999: l’Episode I – La Menace Fantôme, écrit et réalisé par George Lucas, sorti 16 ans après le dernier film de la première trilogie dite « classique ». Le palais italien y double celui de la planète Naboo sur laquelle règne la jeune Padmé Amidala (Natalie Portman). Que ce soit ses murs de marbre rose, son escalier monumental avec la statue d’un lion, ou cette gigantesque fenêtre devant laquelle la reine tient conférence virtuelle avec le sénateur Palpatine, tout était déjà en place pour représenter un joyau architectural qui n’eût pas besoin d’ajouts numériques pour une fois dans la célèbre saga de « space opera ».
  • Pour la suite en 2002, Episode II – L’Attaque des Clones, bref retour au palais pour Padmé maintenant sénatrice auprès de la République, accompagnée par son garde du corps Jedi Anakin Skywalker (Hayden Christensen) qui a bien grandi depuis l’épisode I. Pour les extérieurs, c’est à Séville en Espagne que l’architecture a été empruntée (place d’Espagne).
  • La deuxième grosse production à utiliser Caserte est nulle autre que Mission:Impossible III de JJ Abrams sept ans plus tard. Cette fois le palais est relooké en Vatican lorsque Ethan Hunt (Tom Cruise) et son équipe s’y infiltrent lors d’une party (on sait s’amuser au Vatican) où la cible de la mission du jour est l’ignoble Owen Davian (le regretté Philip Seymour Hoffman).

Lorsque Cruise escalade le mur d’enceinte du palais, il s’agit en fait d’un faux mur installé là pour les besoins de la scène (il n’existe pas à Caserte), le film nous emmène ensuite pour une visite en bonne et due forme à travers les plus beaux endroits du palais: l’escalier d’honneur et le vestibule haut (ces deux lieux déjà vus dans Star Wars), ensuite l’espion joué par Jonathan Rhys-Meyers (la série Les Tudor) traverse au pas de course le défilé des salles d’apparat jusqu’à la chapelle Palatine (et non pas Palpatine… vous suivez ?). Pendant ce temps, l’espionne qui a les traits de l’actrice Maggie Q (la série Nikita) tente d’approcher le grand méchant de l’histoire sous les arcades d’une cour intérieure où a lieu la fête.

  • Troisième film d’importance, et qui a aussi transformé le palais en Vatican, Anges et Démons de Ron Howard, la suite du Da Vinci Code sorti 3 ans plus tôt. Dans cette aventure plus axée sur l’action, Robert Langdon (toujours Tom Hanks) se retrouve mêlé à une course contre la montre afin de sauver la cité papale d’explosions crapuleuses pendant que le nouveau Pape s’apprête à être élu. Les extérieurs ont été principalement filmés à Rome, mais pour les intérieurs c’est une combinaison de scènes tournées sur fond vert en studio et de scènes tournées dans des lieux pareillement baroques.

    Par exemple, on voit Langdon arriver dans la cour intérieure de Caserte en compagnie de l’inspecteur Olivetti (Pierfrancesco Favino) et les séquences impliquant les déplacements des cardinaux ont été filmées notamment à l’intérieur du palais. Vous reconnaîtrez aisément l’escalier d’honneur monté quatre à quatre par le Camerlingue qu’interprète Ewan McGregor dans le film.

Parc et fontaines du palais; vestibule haut; chapelle palatine; salle du trône

Que vous soyez féru.e d’histoire ou fan de cinéma, je ne peux que vous encourager vivement à faire le petit détour si vous passez par la région de Naples, la visite en vaut largement le coup. Compter une journée complète pour faire le tour du propriétaire de ce joyau du patrimoine de l’humanité de l’Unesco, et ensuite vous balader dans les immenses jardins qui n’ont rien à envier à ceux de Versailles.

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées des films La Menace Fantôme, M:I III et Anges et Démons dans la rubrique Galerie de photos du site.

Ne manquez pas les articles consacrés au Da Vinci Code à Paris et à Londres 😉

Photos : @Simply.Mad 2004 (et captures d'écran des films La Menace Fantôme - 1999, Mission Impossible 3 - 2006 et Anges et Démons - 2009)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :