Namur, terre d’art urbain

Namur en scène

La capitale de la Wallonie revêt timidement certains bâtiments de son centre-ville de fresques murales très tendance, et on comprend aisément pourquoi, cette ville regorgeant de bâtiments historiques ou classés qui ne se prêtent pas à la pratique d’art urbain.

C’est donc plutôt vers la périphérie qu’il faudra vous diriger pour en voir surgir au détour d’une rue.

Mais le centre-ville possède aussi quelques pépites bien cachées. C’est parti pour le parcours Art dans la Ville à Namur !

Namur, sa célèbre citadelle, ses ruelles piétonnes et pavées, le confluent de la Meuse et de la Sambre… Jolie petite ville au passé lointain et riche en histoires (souvent avec un grand H), elle a su garder son charme désuet, même si l’un ou l’autre bâtiment du 20ème siècle vient dénaturer ici une artère commerçante, là le bord de Sambre.

Que l’on y vienne pour le shopping, son patrimoine ou la vie estudiantine, Namur a gardé une taille humaine et il y fait bon se balader le long de ses quais qui invitent à la promenade, à l’abri de la Citadelle là-haut sur son promontoire.

Ne voulant échapper à la modernité malgré tout, la ville de Namur s’est donc parée de fresques murales et installations d’artistes, pour le plus grand plaisir des touristes et curieux. Petite sélection de ce que votre oeil aguerri pourra y découvrir, l’offre étant appelée à se développer un peu plus chaque année.

Des artistes internationaux de renom tels que Isaac Cordal (levez les yeux à la recherche de ses petits personnages sculptés, cachés sur les façades, notamment celle de l’hôtel de ville), Léon Keer, Telmo & Miel ou le collectif CitéCréation, entre autres, viennent ainsi animer la ville à l’aide de leurs palettes colorées.

Plusieurs artistes belges illustrent des faits et personnages bien connus des Namurois, ici la Fresque des Wallons met en avant ces Wallons célèbres au-delà des frontières (coucou la Schtroumpfette!), là les Fêtes de Wallonie et leurs Échasseurs jouent les vedettes, ou là encore une figure importante du pop art belge, Evelyne Axell, se révèle de bien belle manière.

Mon oeuvre préférée est cette fresque inspirée par le pop artiste Roy Lichtenstein habillant un mur du quartier estudiantin qui abrite l’espace culturel de l’Université de Namur, oeuvre du Namurois Sam Laloux.

Vous pouvez vous munir d’une brochure pour vous aider à débusquer ces fresques murales parfois pas si simples à trouver, vous pouvez la télécharger ici en version pdf.

Je ne manquerai pas de retourner à Namur lorsque de nouvelles créations de street art feront leur apparition, et puis il y a toujours une bonne raison de s’arrêter dans cette petite ville pleine de charme !

Photos : @Simply.Mad 2021 

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :