Minuit à Paris avec Woody Allen

Poster du film Minuit à Paris

Imagine un peu cette ville dans les années 20. Paris dans les années 20.

Gil Pender (Owen Wilson)

Les années folles dans la Ville Lumière, c’était quelque chose !

L’alter ego de Woody Allen, joué par Owen Wilson dans ce film, va vivre une aventure fantastique le temps de quelques nuits de vacances à Paris.

Scénariste à Hollywood aux aspirations d’écrivain, l’Américain Gil Pender (Wilson), accompagné de sa fiancée Inez (Rachel McAdams) et des parents de celle-ci, est fasciné par son séjour dans la capitale française et il aimerait que sa moitié l’aime pour les mêmes raisons, elle qui s’intéresse plutôt aux boutiques de luxe et autres hauts lieux touristiques. Hors, pour Gil, Paris est une ville qui se parcourt à pied et si possible quand il pleut car c’est là qu’elle est la plus belle, selon lui.

Le 41ème film du prolifique scénariste et réalisateur Woody Allen est une fable fantastique dans laquelle il nous fait voyager dans son Paris rêvé, celui du jazz et des grands artistes internationaux qui en ont créé la légende au début du 20ème siècle. C’est ainsi que Gil, et le spectateur par la même occasion, va rencontrer tous ces gens qui l’ont influencé : F. Scott Fitzgerald (sous les traits de Tom Hiddleston) et sa femme Zelda, Ernest Hemingway, Salvador Dali (Adrien Brody) et bien d’autres figures de la peinture ou de la littérature. Cole Porter également, dont on entend plusieurs chansons dans le film (Let’s do it, let’s fall in love pourrait être la chanson-titre du film, d’ailleurs). Même Gertrude Stein, interprétée par Kathy Bates, va le recevoir dans son célèbre salon et lui prodiguer ses conseils éclairés quant au manuscrit que Gil vient de terminer.

Les jardins et parc du château de Versailles; le Pont Neuf; la galerie des glaces à Versailles (film 2011 vs réalité 2009 et 2015)

L’art est vraiment au centre du film: l’affiche reprend une peinture de Van Gogh (La Nuit Étoilée), le film s’ouvre sur une scène tournée dans les jardins de la Fondation Monet à Giverny (cf. Le Bassin aux Nymphéas), les protagonistes visitent le château de Versailles et le Musée Rodin. Et Gil passe le film à se questionner sur la suite à donner à sa carrière en tant qu’auteur.

Des quais de Seine aux Puces de Saint-Ouen, du pont Alexandre III à la butte Montmartre, en passant par la célèbre librairie anglophone Shakespeare and Company ou par les jardins de Notre-Dame, Gil se balade en solitaire pendant tout le film (ou presque), et lorsque la nuit la magie opère depuis les marches de l’église Saint-Étienne-du-Mont à côté du Panthéon, il se retrouve alors projeté près d’un siècle en arrière.

Tout cela au rythme entêtant du célèbre morceau de jazz-blues Si tu vois ma mère de Sidney Bechet, morceau tellement approprié au thème du film avec ses notes nostalgiques, surtout quand on sait que Woody Allen est lui-même clarinettiste de jazz.

Square Jean XXIII à l’arrière de Notre-Dame, Librairie Shakespeare and Co., Pont Alexandre III côté Grand Palais (film 2011 vs réalité 2015)

C’est à une vraie carte postale de Paris que nous avons droit avec bien d’autres lieux visités par les personnages, que ce soit au 20ème ou au 21ème siècle: Gil et sa fiancée logent à l’hôtel Le Bristol, établissement 5 étoiles non loin du Palais de l’Élysée; Inez et sa mère sortent de la bijouterie Chopard au 1, place Vendôme; Gil rencontre Hemingway au restaurant Polidor dans le 6ème arrondissement, l’un des plus vieux bistrots de la capitale qui a vu passé Verlaine, André Gide, James Joyce ou Boris Vian; et bien sûr on ne pouvait passer à côté du Maxim’s, le restaurant des célébrités depuis la Belle-Époque.

La colonne de la place Vendôme; le pont Alexandre III; le quai de Conti; la librairie Shakespeare and Co.

Lorsque notre héros mélancolique se plonge avec délectation dans le Paris mondain des années 1920, il se promène de nouveau, cette fois en compagnie de sa muse Adriana (Marion Cotillard), et on peut les voir du côté de la Basilique du Sacré-Coeur ou encore Place Pigalle.

Minuit à Paris est un des plus grands succès commerciaux de Allen, le sujet en étant plus grand public et Owen Wilson se glissant très facilement dans la peau de cette nouvelle itération du réalisateur. Moins torturé et d’emblée plus sympathique, son personnage porte le film qui se veut léger, et donc plus accessible que la plupart des longs métrages du cinéaste.

La galerie des glaces à Versailles (photos @ Diego); les jardins du château de Versailles; l’arrière de Notre-Dame

Notons que Woody Allen a remporté l’Oscar et le Golden Globe du meilleur scénario pour ce film, ainsi qu’un Grammy dans la catégorie Meilleure compilation pour les médias visuels.

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées du film Minuit à Paris dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2009, 2015 et 2017 (et captures d'écran du film Minuit à Paris, 2011)
Merci à Diego pour ses deux photos de la galerie des glaces à Versailles, beaucoup plus récentes que les miennes 😉

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :