Bons Baisers de Bruges

DVD de Bons baisers de Bruges

Deux semaines à Bruges ? Dans une piaule à chier avec toi ? Ah non, j’me casse !

Ray (Colin Farrell)

Bons Baisers de Bruges (In Bruges en VO), voilà bien un film peu connu du grand public et qui mérite pourtant sa place au panthéon des comédies noires… ou des films de gangsters, au choix, puisqu’il coche toutes les cases des deux catégories.

Un casting impeccable – Brendan Gleeson, Colin Farrell, Ralph Fiennes – pour un réalisateur – Martin McDonagh – plus tard multirécompensé avec Three Billboards Outside Ebbing, Missouri et un lieu de tournage peu vu au cinéma, ce qui est complètement incompréhensible au vu de l’endroit et de son passé historique unique. Bref, tout est réuni pour obtenir un film culte !

Le réalisateur anglo-irlandais est tombé sous le charme de la ville médiévale belge lors d’une visite quelques années plus tôt et s’est rappelé de son ambiance particulière, musée à ciel ouvert aux bâtiments anciens fort bien conservés. La ville de Bruges a accepté de servir de décor au film en accueillant le tournage en plein hiver, seuls deux endroits furent refusés en raison de leur exiguïté ou de leur grande valeur patrimoniale : l’intérieur de la Basilique du Saint-Sang (remplacée par l’église de Jérusalem dans le film) et le carillon en haut du Beffroi (dont le haut a été reconstruit en studio).

À gauche, la vraie Basilique du Saint-Sang; à droite l’église Jérusalem de Bruges

L’église du Saint-Sang, construite au 12ème siècle pour accueillir la relique du même nom (soit la coupe – le fameux Graal – qui aurait été utilisée par Jésus lors de la Cène) ramenée des croisades par Thierry d’Alsace (comte de Flandre). Remanié jusqu’au 15ème siècle, l’édifice voit se côtoyer arts roman, gothique et renaissance. Devenue basilique au 19ème, elle continue de voir passer la grande procession du Saint-Sang depuis le Moyen Âge. L’église de Jérusalem quant à elle a été construite au 15ème siècle sur le modèle de l’Église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, un haut lieu du pèlerinage chrétien dans la ville sainte depuis le 4ème siècle ! La caractéristique de l’église de Bruges est qu’elle a été construite par des particuliers (une famille de riches commerçants venant de Gênes en Italie) et qu’elle est toujours dans le domaine privé bien qu’ouverte au public contre un droit d’entrée (peu ou pas d’édifices religieux encore visitables gratuitement à Bruges de nos jours, malheureusement).

Je vous emmène sur les pas de nos deux Irlandais en cavale : Ken (Gleeson) et Ray (Farrell) à la découverte de Bruges, Ken le touriste enthousiaste et Ray, le jeune blasé qui s’ennuie dans la petite ville aux rues pavées. Seule une chose lui fait apprécier son séjour : la bière !

L’action du film se passe quasi intégralement dans le vieux centre-ville, du parc Minnewater au parc Reine Astrid, du musée Groeninge au Beffroi, de la grand place aux canaux, tous les incontournables de la Venise du Nord sont mis en valeur dans le film, avec notamment de très belles scènes filmées de nuit.

Ray tombe par hasard sur un tournage de film qui a lieu dans la cour et le jardin du palais Gruuthuse, un hôtel particulier du 15ème siècle transformé en musée, c’est là aussi que l’on voit Ralph Fiennes rattraper Colin Farrell à la fin du film, après l’avoir coursé dans la ville (on peut reconnaître dans la séquence le pilier avec les deux lions de la Place des Tanneurs, la Blinde-Ezelstraat et le marché aux poissons). Et comme mentionné plus haut, on a également droit plus tôt à une visite du musée Groeninge où Ken est fasciné par les peintures de la renaissance flamande alors que Ray est mal à l’aise devant le triptyque Le Jugement dernier de Jérôme Bosch (on peut le comprendre 😉 ).

Église Notre-Dame vue du palais Gruuthuse; Marché aux poissons; Place des Tanneurs; L’ancien hôpital Saint-Jean côté canal

Les deux gangsters – et plus tard dans le film leur patron joué par Ralph Fiennes – entrent dans la ville via le parc Minnewater, dont on peut voir la tour poudrière (14ème siècle) et le pont qui traverse le Lac d’amour, un lieu « carte postale » de la ville s’il en est. Ils se dirigent ensuite vers l’église Notre-Dame de Bruges, édifiée entre les 13ème et 14ème siècles, elle contient les mausolées de Charles le Téméraire et de sa fille Marie de Bourgogne, et surtout la Vierge et l’Enfant, seule statue de Michel-Ange ayant quitté l’Italie de son vivant. Souvenez-vous, on peut voir la Madone de Bruges (ou en tout cas une copie) dans le film Monuments Men de et avec George Clooney.

Nos deux compères logent à l’hôtel Relais Bourgondisch Cruyce sur la Wollestraat, depuis devenu un logement prisé par les fans du film du monde entier de passage à Bruges. Il y a effectivement de quoi faire si l’on souhaite partir en pèlerinage sur les traces des héros du long-métrage. L’office du tourisme de la ville a même pensé à éditer un petit dépliant très pratique répertoriant les lieux exacts de l’action, vous pouvez le télécharger ici.

Au-dessus : l’hôtel Relais Bourgondisch Cruyce vu de la cour intérieure et depuis l’autre côté du canal; en dessous : le Beffroi et la Tour poudrière

Le pont du Lac d'amour à Bruges
Le pont du lac d’amour et la tour poudrière

La grand place et le Beffroi – qui date du 13ème siècle du haut de ses 83 mètres et 366 marches – jouent un rôle important dans le film, on peut aussi voir Ray en plein tourment assis sur un banc du parc Reine Astrid (la plaine de jeux a fortement changé depuis le tournage) et Ken va acheter une arme dans une maison située aux coins des rues Spinolarei et Verversdijk tout près de la place Jan van Eyck – du nom du célèbre peintre primitif flamand qui y a sa statue – et où les deux comparses avaient déjà fait halte auparavant pendant leur visite touristique.

Le parc Reine Astrid, son étang et son kiosque; la place et la statue de Jan van Eyck; la maison sur Spinolarei vue dans le film

Voilà dans le désordre la plupart des lieux de tournage du film que je vous invite à découvrir d’urgence, il en vaut la peine et vous donnera sûrement envie de visiter Bruges !

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées du film dans la rubrique Galerie de photos du site.

Vers les autres tournages à Bruges

Photos : @Simply.Mad 2016 et 2022 (et captures d'écran du DVD In Bruges, Universal 2008)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :