Une planète désertique au nom familier

Star Wars en Tunisie

Puisque nous sommes encore officiellement dans la semaine Star Wars annuelle (May the 4th, May the Sith, etc.), plongée rapide dans quelques lieux de tournage de la saga en Tunisie.

Je ne sais pas vous, mais les films de George Lucas ont largement contribué à me faire découvrir ce beau pays d’Afrique du Nord et ont largement motivé mon voyage la même année que La Revanche des Sith sortait au cinéma !

Mon séjour n’a pas duré assez longtemps pour visiter tous les lieux de tournage, lieux réels ou construits pour l’occasion, je suis quand même passée par la ville de Tataouine qui a inspiré Lucas pour le nom de sa planète de sable Tatooine où ont grandi Anakin (Hayden Christensen) et plus tard Luke Skywalker (Mark Hamill), et ensuite par Matmata.

Cette partie de la Tunisie est parsemée de villages anciens aux formes particulières, parfois laissés à l’abandon, parfois rénovés ou encore perdus au milieu d’une ville qui s’est construite autour. On les appelle des Ksour (Ksar au singulier) et ce sont en fait des greniers qui étaient utilisés par les tribus pour conserver les aliments tels que farine, céréales et olives.

Faisant partie intégrante du patrimoine de la région, certains Ksour ont été transformés en hôtel ou en marché à destination des touristes. Touristes qui se sont fait encore plus nombreux depuis que Star Wars s’y est intéressé avec les épisodes I et II de la trilogie lancée en 1999. Le Ksar Hadada a été vu dans La Menace Fantôme (voir aussi cet article pour le tournage en Italie) où il devient le quartier d’habitation des esclaves sur Tatooine, là où Anakin Skywalker vit avec sa mère et où le Jedi Qui-Gon Jinn (Liam Neeson) les rencontre. Une bonne partie du Ksar a été copié et reconstruit « en faux » beaucoup plus loin dans le désert afin de ne pas risquer, sans doute, d’abîmer les bâtiments originaux lors de scènes d’explosion. Notamment la partie de préparation des podracers avant la course a été filmée là. A l’heure actuelle, rien grand chose ne doit subsister de ce décor que je n’ai pu visiter, le désert ayant dû reprendre ses droits.

Deux autres Ksour ont été utilisés pour le film La Menace Fantôme : Ksar Ouled Soltane et Ksar Médenine.

Maison troglodyte à Matmata; Ksar Hadada; Hôtel Sidi Idriss à Matmata

Dans la suite sortie en 2002, L’Attaque des Clones, Anakin adulte, accompagné de Padmé (Natalie Portman), vient rendre visite à sa mère qui vivait à la ferme de Lars. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est normal, on connaît le lieu depuis le tout premier épisode puisque c’est là aussi que Luke Skywalker grandira auprès d’oncle Owen et de tante Beru.

Il s’agit en fait d’une habitation troglodyte creusée dans le sol afin d’obtenir un peu de fraîcheur dans cette région désertique entourée de montagnes arides. Là encore nous sommes face à des logements et greniers qui font intégralement partie du patrimoine historique du pays. Il faut savoir que si les intérieurs de la ferme de Lars ont bien été filmés ici autour d’une des cours intérieures, pour l’extérieur la production a fait construire le dôme perdu au beau milieu du désert à plusieurs dizaines de kilomètres de là, dans le désert de sel Chott-el-Jerid. Anecdote amusante, c’est un Belge fan invétéré de la saga qui est à l’origine de la réhabilitation de ce dôme en 2012. Les années et les intempéries n’avaient pas été tendres avec ce vestige du tournage des épisodes IV et II qui est pourtant une étape obligatoire pour tous les fans de Star Wars qui passent par la Tunisie (sauf moi, trop loin pour le séjour prévu à l’époque 😦 ). Voir ici comment l’opération s’est montée, Save the Lars Homestead project, un livre magnifique a même été publié sur le sujet.

Ksar de Médenine; région de Tataouine; maison troglodyte et Hôtel Sidi Idriss à Matmata

Mais revenons-en à l’intérieur de la ferme Lars, le lieu a été transformé en hôtel très prisé par les visiteurs, certaines parties de décor ayant été conservées depuis le dernier tournage en 2001, pour le plus grand bonheur des Jedi ou aliens de tout poil. L’hôtel Sidi Idriss (Sidi Driss pour les anglophones) joue intelligemment sur la tendance en consacrant même une partie de son site au tourisme cinématographique.

On peut aussi noter que pour Un Nouvel Espoir, Lucas avait utilisé un endroit de l’île de Djerba pour Mos Eisley – vous savez, où se situe la cantine et où Ben Kenobi (Alec Guinness) utilise la Force sur les Stormtroopers, « Ce ne sont pas ces droïdes-là que vous recherchez ». Ce lieu n’existe plus, seul un dome subsiste encore sur une habitation.

Pour La Menace Fantôme, tout comme le Ksar Hadada qui avait été reconstruit en plein désert, c’est carrément toute une ville qui est sortie de terre – ou plutôt de sable. Mos Espa consiste en une rue principale entourée de plusieurs dizaines de structures, et du sable à perte de vue. Le lieu a fortement été dégradé, non seulement par le désert, mais surtout par les locaux et les touristes qui sont venus piller en masse les éléments de décors dès que le tournage sur place a été terminé en 1998. A l’heure actuelle, le gouvernement tunisien maintient plus ou moins le lieu en état, bien conscient de l’intérêt inlassable des visiteurs. Encore un lieu que j’aimerais découvrir si je retourne un jour là-bas !

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées des films Un Nouvel Espoir et La Menace Fantôme dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2005 (et captures d'écran des films Un Nouvel Espoir, La Menace Fantôme et L'Attaque des Clones sur Disney+, 20th Century Fox 1977, 1999 et 2002)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :