Le cinéma a 125 ans et ça se fête !

Les Frères Lumière et Lyon

Lumière, caméra, action !

C’est le 28 décembre 1895 que le Cinématographe Lumière fut présenté au public lors d’une séance payante au Grand Café à Paris.

Une sélection de dix petits films était ainsi projetée sur un grand écran pour la première fois. L’Histoire était en marche.

Fils de photographe, Louis et Auguste Lumière ont inventé plusieurs procédés photographiques qui ont propulsé la petite usine familiale au rang d’industrie. C’est à Lyon, où la famille s’était établie en 1870, que la Société Lumière est fondée en 1884. Parmi les inventions des frères, les plaques photographiques instantanées (les « étiquettes bleues »), le papier photo, le Photorama (photo à 360°), l’autochrone (photo en couleur), la pellicule photo et les produits chimiques destinés au développement. Une affaire qui roule que le patriarche souhaite voir se lancer du côté des « images qui bougent », suite aux premiers essais de Emile Reynaud avec son Praxinoscope (pantomimes lumineuses) et de Thomas Edison avec son Kinetoscope. Si ce dernier appareil permettait à un seul spectateur à la fois de visionner les images dans une boîte munie d’une ouverture, le système Lumière allait très vite permettre la diffusion sur un écran pour le plaisir de toute une salle. Le cinéma était né.

Le tout premier film, d’une durée de 35 secondes, est La sortie de l’usine Lumière à Lyon. Il sera rapidement suivi de plusieurs centaines de prises de vue de sujets variés, des opérateurs étant envoyé aux confins de la planète afin de revenir avec des images plus exotiques les unes que les autres. Ces très courts-métrages deviennent vite scriptés, racontant une petite histoire pour amuser les foules (cf. L’Arroseur Arrosé), le cadre était fixe et le tout souvent tourné en un seul plan, mais on peut y voir les premiers travellings et panoramas de ce qui deviendra par la suite, repris et amélioré par d’autres, le cinéma.

Le père Antoine Lumière a fait construire en 1899 la Villa Lumière à Lyon à proximité de son usine et est de nos jours devenu un musée dédié aux Frères Lumière et à leurs inventions. La partie musée de l’Institut Lumière permet de découvrir l’importance du patrimoine laissé par cette famille d’inventeurs-entrepreneurs. Une très belle villa aux airs de petit château avec un intérieur Art nouveau fort bien préservé.

Les frères Lumière se sont également consacrés à la recherche médicale, notamment en radiographie, tout en continuant à déposer de multiples brevets d’inventions liées à la photographie.

Un peu partout dans la ville de Lyon vous tomberez sur un hommage aux frères Lumière, là un monument, ici une école portant leur nom ou encore une station de métro, et bien sûr on peut les apercevoir dans la fresque monumentale dédiée aux Lyonnais célèbres, la justement nommée Fresque des Lyonnais du collectif CitéCréation à voir sur un quai de la Saône.

L’Institut Lumière, présidé par le réalisateur Bertrand Tavernier récemment disparu, a lancé en 2009 le Festival Lumière, festival de cinéma de patrimoine qui met en avant des rétrospectives et films restaurés, la boucle est bouclée.

D’ailleurs Lyon est une ville à découvrir absolument, et si vous êtes cinéphile comme moi, il y a beaucoup de sites à découvrir en lien avec notre passion. J’y reviendrai à l’occasion !

Photos : @Simply.Mad 2016 

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :