Le pouvoir caché de la Toile

affiche du film Le Cinquième Pouvoir

L’homme n’est pas toujours sincère lorsqu’il parle de lui à visage découvert. Mais si on lui donne un masque, il vous dira toute la vérité.

Julian Assange (Benedict Cumberbatch)

Un biopic palpitant sur l’homme qui a fait trembler la planète à coups de révélations de secrets économiques et politiques.

J’avais déjà abordé le film lors de l’article consacré à la gare de Liège-Guillemins qui attire les tournages de tous bords. En effet, une scène importante du film voyait déambuler dans la gare moderne faite de verre et d’acier l’informaticien-activiste allemand Daniel Domscheit-Berg (interprété par Daniel Brühl – vu dans Inglourious Basterds, La Vengeance dans la Peau et en télé dans The Alienist et Falcon et le Soldat de l’Hiver). Une très belle mise en valeur de l’édifice qui sert à merveille les images du film de Bill Condon.

L’acteur britannique Benedict Cumberbatch (Sherlock à la TV, Imitation Game et Doctor Strange au cinéma) se glisse quant à lui dans la peau du lanceur d’alertes australien Julian Assange avec un mimétisme peu banal.

Film américain tourné entièrement en Europe (avec l’aide de finances locales), on peut aussi y reconnaître Berlin, l’Islande, Paris, Bruxelles et Anvers, entre autres lieux. Le film couvre la période allant de la création de WikiLeaks par Assange et son équipe jusqu’à l’arrestation hyper médiatisée de celui-ci.

La scène de la conférence de Global Voices en 2008 a été filmée au MAS d’Anvers (Museum aan de Stroom), tour de grès rouge et de verre inaugurée en 2011. Un très beau musée aux collections curieuses qui donne accès via son toit à l’une des plus belles vues sur la ville portuaire bordée par l’Escaut.

Le MAS, l’Escaut, le port de plaisance et la collection de grues utilisées par le passé dans le port d’Anvers

Dans cette scène, Julian et Daniel présentent leur projet commun, WikiLeaks, lancé sur la Toile un an plus tôt, et entrent en contact avec les journalistes du Guardian de Londres, notamment. Les deux compères s’étaient rencontrés à Berlin lors du Chaos Communication Congress, grande messe de tous les accros à la protection des données, que l’on soit du côté des hackers ou des agences de sécurité.

Le tournage à Berlin s’est déroulé aux alentours de l’Alexanderplatz, au Haus des Lehrers et au Berliner Congress Center (scènes du Chaos Communication Congress, justement). On aperçoit aussi le dôme du palais du Reichstag. Ou encore le Kunsthaus Tacheles, cet ancien grand magasin du début du 20ème siècle dans le quartier juif avait été laissé à l’abandon et réinvesti en centre d’art après la chute du mur en 1989. Graffiti et sculptures de métal en décoraient les murs et les espaces ouverts jusqu’au rachat par un grand groupe et à l’éviction des artistes qui y avaient leurs ateliers en mode squat. Menacé plusieurs fois de destruction, le bâtiment a finalement été revendu en 2014 à un groupe américain qui souhaitait rénover ce qui reste du bâtiment d’origine (en gros, la façade) et offrir un espace vert et artistique aux Berlinois.

Retour en Belgique où de nombreuses scènes ont été mises en boîte. On a pu voir les acteurs principaux au travail dans la capitale près du Botanique (avec vue sur la Tour des Finances) et sur la Chaussée de Haecht toute proche. Les scènes intérieures censées se passer à la Maison Blanche à Washington ont en réalité été filmées au Château d’Hélécine dans le Brabant wallon. Les studios AED à Lint ont également été sollicités pour les intérieurs, il s’agit du plus grand studio du pays. La séquence de la ferme en Allemagne où sont cachés les serveurs a été tournée dans une ferme, oui, mais en Belgique. Les bureaux du Guardian n’ont rien de londoniens puisqu’il s’agit de l’atrium de l’entreprise Niko à Saint-Nicolas en Flandre-Orientale. Et histoire de gagner du temps et de l’argent, le premier étage était occupé par les bureaux du Times de New York !

Enfin, l’aéroport de Bruxelles-National, les Halles Saint-Géry et même le métro bruxellois font de la figuration dans le film !

La rue Musin et la Tour des Finances à Bruxelles; la gare de Liège-Guillemins

Je vous invite à cliquer ici pour plus de détails sur la longue séquence tournée à Liège.

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées du film Le Cinquième Pouvoir dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2020 et 2021 (et captures du film Le Cinquième Pouvoir, 2013)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :