Petits Meurtres à la Française

Affiche des Petits Meurtres d'Agatha Christie

Ce poisson n’est pas Bubulle.

Marlène (Elodie Frenck)

Adaptation libre et réussie des oeuvres d’Agatha Christie, une collection de téléfilms qui fait les belles soirées de France 2 depuis 2009.

Remontons le temps en compagnie de la seconde équipe d’enquêteurs en tournage en Belgique.

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie est une série policière française créée par Anne Giafferi et Murielle Magellan, les épisodes d’une durée de 90 minutes allient tout ce qui fonctionne dans ce genre parfaitement maîtrisé par la télévision anglaise depuis belle lurette (des adaptations de Sherlock Holmes à celles d’Agatha Christie, sans compter les prêtres-enquêteurs, inspecteurs de villages et autres personnages typiques des campagnes de « Sa Majesté »). Toutefois, cette série – avec ses 3 époques distinctes – n’a rien à envier à ses prédécesseurs, en grande partie grâce à ses acteurs et à leur complicité apparente, à une écriture léchée et des dialogues souvent truculents.

La première équipe dont nous avons fait la connaissance tout au long de 11 épisodes était constituée du commissaire Larosière (Antoine Duléry) et de l’inspecteur Lampion (Marius Colucci), leurs enquêtes se situaient dans le Nord-Pas-de-Calais des années 1930. En 2013, la relève était prise par le commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe) accompagné de la reporter Alice Avril (Blandine Bellavoir) et de la secrétaire Marlène Leroy (Elodie Frenck), après un saut dans le temps, l’action se déplaçait dans les années 1950 à 1960 pour 27 épisodes. Depuis peu, une nouvelle équipe s’est formée autour de la commissaire Annie Gréco (Émilie Gavois-Kahn), de l’inspecteur Max Beretta (Arthur Dupont) et de la psychologue Rose Bellecour (Chloé Chaudoye).

La série était filmée en studio à Tourcoing dans le nord de la France, à la frontière avec la Belgique. On y retrouvait notamment les intérieurs du commissariat de Lille et les locaux du journal La Voix du Nord (vrai quotidien, au demeurant) pour lequel travaille Alice Avril. Pour la nouvelle série qui a débuté en 2020, les scènes d’intérieur sont mises en boîte à Lens. La plupart des extérieurs sont filmés à et autour de Lille, en Picardie et au Nord-Pas-de-Calais (oui, je sais, on doit dire Hauts-de-France maintenant), avec une incursion occasionnelle de l’autre côté de la frontière.

C’est ici à la « seconde période » et aux enquêtes menées par Swan Laurence, commissaire à Lille, que je me suis intéressée via deux épisodes tournés en partie dans la région de Tournai en Belgique.

  • Crimes Haute Couture (2017)

Dans cet épisode (le 19ème) adapté de La Troisième Fille d’Agatha Christie, Swan mène l’enquête à la place du Hercule Poirot du roman d’origine. L’intrigue se situe dans le milieu de la haute couture, pour les décors de la Maison Paget de l’histoire, l’équipe de tournage a investi l’ancien Consulat général de Belgique à Lille pour les extérieurs, situé au 10 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny – la maison de maître est actuellement à vendre, si intéressé.e 😉 Pour les intérieurs, c’est l’ancienne Banque de France à Roubaix qui fût utilisée, et c’est à Roubaix que se trouve également La Grande Brasserie de l’Impératrice Eugénie qui a servi de décor pour l’épisode. Le défilé de mode, quant à lui, a été filmé au Château de l’Hermitage à Condé-sur-l’Escaut, tout juste à la frontière avec la Belgique.

L’ancienne Banque de France à Roubaix et sa flamboyance Art Déco

Pour les scènes de meurtre en extérieur, on se déplace alors à Tournai, en plein centre-ville. Tout d’abord rue des Carmes et rue du Mont de Piété, ensuite rue de Massenet et au pied des arcades du Musée de Folklore et des Imaginaires, et pour finir la taverne L’Écu de France sur la Grand-Place et la ruelle de la Grande Garde adjacente.

Ci-dessous quelques photos prises pendant le tournage par l’ami Max, la mise en place de la scène de meurtre au pied du Musée de Folklore et des Imaginaires de Tournai.

J’étais juste à côté. C’était vraiment génial de pouvoir voir un vrai tournage de série TV. Et ça a duré assez longtemps finalement, peut-être pour 30 secondes à l’écran. Très chouette expérience.

Massimiliano Parisi

On peut aussi reconnaître dans cet épisode les arcades qui séparent l’Hôtel de Ville du Musée des Beaux-Arts, ainsi que la rue de l’Enclos Saint-Martin lorsque Alice se déplace en Vespa, toujours dans la « Cité aux Cinq Clochers ».

Le musée du Folklore de Tournai : lieu du crime dans l’épisode Crimes Haute Couture

  • Rendez-Vous avec la Mort (2019)

Retour en Belgique pour l’épisode 26, l’avant-dernier de l’époque Laurence-Avril-Marlène. Tiré du roman éponyme d’Agatha Christie, l’intrigue remplace de nouveau Hercule Poirot par le commissaire Laurence et l’action se déplace de la Jordanie à un château du Tournaisis ! Il s’agit du château de Beauregard à Froyennes, devenant ici un hôtel bourgeois, et qui a aussi servi de décor dernièrement au film Adoration du réalisateur belge Fabrice du Welz (Calvaire, Vinyan, Inexorable). Il est reconnaissable à ses colonnes de style toscan sur la façade.

Tout l’épisode pratiquement (mis à part les scènes du commissariat) a été filmé ici en extérieur et en intérieur. Manoir néoclassique de la fin du 18ème siècle, il se situe dans la commune de Froyennes, une zone rurale aux portes de Tournai où il fait bon se balader, entre les nombreux vestiges d’un passé religieux fort, le vieux moulin à eau et les aires de promenade à l’écart de la ville et des voitures. A deux pas du château se trouve aussi la maison de repos des Soeurs de la Sainte Union où a été tournée une séquence du film de 1959 Au Risque de se Perdre avec Audrey Hepburn.

Le château de Beauregard étant un domaine privé et fermé au public lors de mon passage, impossible d’aller voir de plus près l’étang à ses pieds et le parc qui l’entoure, afin de vérifier que toutes les scènes extérieures de l’épisode des Petits Meurtres d’Agatha Christie s’y sont bien passées. On voit par exemple dans l’épisode un petit cimetière attenant. Apparemment, le domaine est en passe de devenir un centre de wellness, ce sera peut-être l’occasion de le voir de plus près une prochaine fois !

Le château Beauregard dans le Tournaisis, manoir néoclassique, fin 18ème siècle (avant et arrière)

Je repartirai un jour à la chasse aux nombreux lieux de tournage utilisés dans cette série, de ce côté-ci de la frontière ou de l’autre, elle est par bonheur multidiffusée et dès que je reconnaîtrai un endroit à l’écran, hop j’ajouterai à la liste 😉

Vous pouvez retrouver toutes les images tirées de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2021 et 2022 et @ Massimiliano Parisi 2017 (et captures des épisodes des Petits Meurtres d'Agatha Christie, France 2 2017 et 2019)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :