Convention Facts 2021, place aux séries TV

Cosplay de Petit Biscuit

Une semaine après Comic Con Brussels c’était au tour de la grand messe belge des conventions de fans de revenir sur le devant de la scène, le week-end des 6 et 7 novembre 2021.

Si vous aimez les séries TV de science-fiction ou de fantasy, restez là, la suite va vous intéresser !

Pour la petite histoire, F.A.C.T.S. est la plus ancienne et la plus grande des conventions de type Comic Con en Belgique. Tous les pans de la « fanattitude » sont couverts dans les halls imposants du Flanders Expo de Gand : cinéma, séries TV, animation, jeux vidéo, musique k-pop et j-pop… Vous y croiserez comme dans chaque événement des cosplayeurs, des acteurs, des dessinateurs, des artistes amateurs qui proposent leur « fan-art », des fanzines, des constructeurs de Lego et de dioramas, etc. Et bien entendu, un marché du geek où les revendeurs proposent toute la marchandise que vous pouvez imaginer autour de ces univers ludiques.

Comme chaque année, la partie Fan Village du salon faisait la part belle aux groupes Star Wars qui recréent costumes et décors, c’est toujours aussi impressionnant à voir, surtout quand on sait le travail minutieux et coûteux de passionné.e qui se cache derrière. The Mandalorian notamment était de sortie avec ses amis chasseurs de primes.

Star Wars : réplique presque grandeur nature d’un At-At, personnages de L’empire contre-attaque, la 501e légion belge, groupe du Mandalorian (photos 3 et 4 @Lena)

C’est armée du précieux plan (sans ça, vous risquez vite de tourner en rond) que je suis partie à l’assaut des différentes salles consacrées chacune à un univers ou une activité.

Les acteurs invités cette année étaient tous issus de séries TV récentes et très populaires, à commencer par The Boys, l’adaptation du comics du même nom pour Amazon Prime Video. Tomer Capon, l’interprète de Frenchie – qui n’a rien de français puisqu’il est d’origine israélienne – était présent dès le matin du 6 novembre à sa table de dédicaces et j’étais parmi les premiers à aller le saluer, appréciant beaucoup la série et son personnage (j’avais déjà pu croiser il y a quelques années Karl Urban, qui prête ses traits à Billy Butcher). Terriblement sympathique, Tomer a eu du mal à réfréner son envie de révéler des choses sur la saison 3 de la série alors qu’il venait de terminer l’enregistrement de l’ADR (Automated Dialogue Replacement = procédure de ré-enregistrement de certains dialogues quand le son se révèle mauvais en prise de son directe). Outre la série américaine, vous pouvez découvrir ses autres rôles dans les séries israéliennes Hostages, Fauda et When Heroes Fly (certaines sont sur Netflix). Ensuite direction sa session de questions-réponses pour en apprendre plus sur sa carrière et sur le tournage de The Boys, anecdotes à l’appui – il ne s’est d’ailleurs toujours pas remis de l’animatronique grandeur nature de la baleine et des litres de fausses entrailles pour cette fameuse scène de l’épisode 3 de la saison 2.

Tomer Capon, le Frenchie de la série The Boys

Les autres invités à enchaîner les interviews sur le podium, micro à la main pour affronter les hordes de fans leur posant des questions chacun leur tour, étaient l’Australien Bob Morley, surtout connu pour le rôle de Bellamy dans la série The 100 (terminée en 7 saisons), adaptée de romans jeunesse, et ensuite l’Anglaise Rebecca Mader que l’on aime détester à l’écran puisqu’elle jouait la sorcière Zelena dans Once upon a Time. Maman depuis à peine 9 semaines, c’était son premier week-end loin de la maison depuis la naissance et elle avait bien l’intention d’en profiter ! Très drôle en réalité, l’actrice m’a réconciliée avec son rôle de Charlotte Lewis dans Lost que je n’appréciais pas du tout à l’époque 😉 Elle a également confié avoir été très impressionnée – et à juste titre – lors de ses scènes avec Meryl Streep dans Le Diable s’habille en Prada.

Bob Morley quant à lui, l’époux à la ville de l’actrice principale de The 100 Eliza Taylor (qui devait également venir à la convention mais a dû annuler à cause d’un tournage), a été élevé dans une ferme et se verrait bien prendre sa retraite pour s’installer à son tour dans une ferme, tout en sachant tout le travail que cela représente.

Dans l’après-midi ce sont Jack Gleeson, l’interprète de l’ignoble Joffrey de Game of Thrones, et Mark Sheppard, le non moins détestable Crowley de la série Supernatural, qui sont montés sur scène. Si vous vous demandez ce que devient Gleeson, il se consacre dorénavant au théâtre dans son Irlande natale, il est le co-fondateur de la compagnie théâtrale Collapsing Horse à Dublin. Lors de la séance de dédicaces plus tôt dans la journée, il s’était montré très curieux, nous demandant d’où nous venions et se lançant dans une comparaison Irlande/Belgique des transports en commun 😀

Sheppard, de son côté, ne tenait pas en place et au lieu de rester sur le podium pendant la session de questions-réponses, se baladait dans le public, n’hésitant pas à répondre franchement aux questions les plus approximatives, le bougre ayant un sens de l’humour pince-sans-rire bien senti ! Fils de l’acteur anglais William Morgan Sheppard qui a fait carrière en tant que second couteau dans un nombre important de séries TV des deux côtés de l’Atlantique, Mark a quant à lui une double carrière de musicien et d’acteur. Vous connaissez son visage pour l’avoir vu dans des séries aussi populaires que X-Files, 24 heures Chrono et Doctor Who, mais c’est avec Battlestar Galactica (reboot) et Supernatural qu’il a marqué les esprits.

Un autre visage connu si vous êtes fan de la filmographie de Steven Spielberg : Dante Basco qui jouait Rufio, le chef des Enfants Perdus dans le film Hook. Il fait carrière depuis de nombreuses années dans le doublage de jeux vidéo et de séries animées, les plus notables étant American Dragon Jake Long, Star Wars Rebels et Avatar, le Dernier Maître de l’Air dans laquelle il double le Prince Zuko.

La partie cosplay était particulièrement riche cette année avec la présence de cosplayeurs professionnels réputés dans cette discipline, en plus des amateurs qui défilaient régulièrement dans la journée.

Au fan village, vous pouviez admirer les créations en Lego ou les dioramas des franchises et personnages les plus cultes, saluer les personnages déguisés en personnages issus de Star Wars, de manga ou de films d’horreur, entre autres.

Groupes de cosplay, réplique de la Lotus amphibie de James Bond, mannequin de La Nonne et dioramas en Lego (photos 1,3, 6 et 7 @Lena)

On remet ça le printemps prochain avec toujours plus d’invités et d’activités pour nous plonger tout un week-end dans ce petit monde de passionnés !

Déjà lu la chronique de la Comic Con Brussels d’octobre 2021 ?

Photos : @Simply.Mad et @Lena 2021

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

2 commentaires sur « Convention Facts 2021, place aux séries TV »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :