Découverte de l’art urbain à Gand

Street art Deadpool à Gand

Me voici repartie sur les chemins afin de vous proposer une nouvelle récolte de photos de street art dans la belle ville de Gand en Flandre-Orientale, où les arts sous toutes leurs formes font bon ménage.

Si comme moi vous voyagez en train – ce qui est préférable dans les villes flamandes, à vrai dire, puisque les transports en commun et le vélo y sont privilégiés et la voiture souvent bannie des centre-villes – à votre arrivée en gare de Gand-Saint-Pierre, il vous faudra emprunter la SintPietersnieuwstraat qui vous emmènera de l’Abbaye Saint-Pierre vers le centre-ville historique en n’oubliant pas d’observer autour de vous en cours de route car les fresques murales et autres interventions artistiques sont nombreuses sur ce parcours.

Pour vous aider à dénicher les bons endroits, la ville de Gand met à disposition un plan intitulé Sorry, Not Sorry, du nom du festival artistique local. Bien pratique en version téléchargeable. Vous voilà armé.es pour arpenter les rues de la ville car l’art urbain est vraiment partout, on répertoriait 173 oeuvres en 2021 !

Deadpool par Toon Van Ishoven pour l’arrivée de Disney+ en Belgique, Kitsune, façade de maison à la déco très chargée, A Squid called Sebastian

Toujours sur la SintPietersnieuwstraat, vous tomberez peut-être encore sur la grande fresque qui représente Deadpool, cet anti-héros des comics Marvel interprété par Ryan Reynolds au cinéma et qui a eu les honneurs de ce mur du quartier estudiantin afin de célébrer l’arrivée de la plateforme de streaming Disney+ en Belgique en 2020. Cette façade est régulièrement réutilisée pour de nouvelles fresques, Deadpool s’y trouvait encore lors de mon dernier passage en octobre 2021.

Certains noms vous seront sans doute familiers parmi les artistes belges – Artoon, Kitsune, Smok, Bué the Warrior, Roa – car on les retrouve à l’oeuvre dans toutes les grandes cités du royaume.

Sur le Brabantdam qui offre une jolie vue sur un canal, l’artiste gantois Jan Van Imschoot assemble plusieurs éléments de l’histoire de sa ville en deux fresques qui se font face. En vous dirigeant vers le « vieux Gand », le quartier historique où se trouvent les vestiges du Moyen-Âge et de la faste période sous l’empire espagnol aux 16e et 17e siècles, vous pourrez partir à la recherche des quelques interventions artistiques qui commémorent le passage du peintre Jan van Eyck avec son polyptyque de l’Agneau Mystique (qui est à voir à la cathédrale Saint-Bavon, voir le film Monuments Men).

D’ailleurs en 2014, pour la sortie du film et dans le cadre de l’opération de marketing de la 20th Century Fox, le graffeur belge Bart Smeets, alias Smates, a dédié une double fresque de toute beauté au fameux retable de Gand dont une copie apparaît dans le long métrage de George Clooney. Vous pourrez l’apercevoir à proximité du pont Saint-Michel, le plus beau pont de la ville.

Les deux fresques de Jan Van Imschoot, Klaas Van der Linden et le diptyque de Smates

Une visite de Gand ne serait pas complète sans un léger détour par la ruelle aux graffiti, ce passage caché à proximité de l’hôtel de ville qui est une « zone de tolérance », à savoir un endroit que les autorités laissent libre d’utilisation pour l’expression des artistes amateurs (peut-être les stars de demain). Direction la Werregarenstraatje pour en prendre plein les yeux, le moindre espace étant tagué et le lieu évoluant sans cesse au gré de l’inspiration des graffeurs.

Qui dit art urbain, dit également sculptures et autres oeuvres « tactiles » disséminées en divers endroits de la cité gantoise, je vous montre ci-dessous The Passers-by de Michaël Borremans que vous trouverez devant la bibilothèque De Krook, et une des filles rouges du sculpteur local Johan Meirlaen, surnommée The Ghent Lorelei par les Gantois, vous pouvez l’apercevoir au port de plaisance Portus Ganda.

Il y a tellement plus d’oeuvres à découvrir que j’y reviendrai prochainement, c’est sûr – en attendant je vous confie un outil supplémentaire pour préparer votre visite, on approche des 300 lieux à voir dans la ville, ça en fait des kilomètres à avaler (à pied ou à vélo, évidemment).

Plus de visites citadines en mode art urbain ?

Photos : @Simply.Mad 2017 - 2021 

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :