Festival Séries Mania – édition 2022

Séries Mania édition 2022 à Lille

Nouvelle édition du festival qui met en avant les productions à épisodes destinées aux petits écrans, c’est à Lille que cela se passe du 18 au 25 mars. C’est à une heure de chez moi (enfin, deux heures en train…), cela aurait été dommage de ne pas faire le déplacement !

Si une partie de la programmation est gratuitement disponible pendant la durée du festival sur la plateforme Séries Mania Digital, de nombreux événements sont une nouvelle fois proposés par les organisateurs, en partenariat avec les diverses institutions lilloises. Voyez un peu : une Masterclass avec Nathalie Baye, une autre avec Mathieu Kassovitz, des rencontres « fanclubs » avec les acteurs des séries françaises Skam et Visitors (avec Simon Astier), un concours de cosplay, des séances de dédicaces… et bien sûr des séries, plein de séries, à voir sur grand écran !

Et puis aussi la Nuit des comédies, la soirée The Wire, la soirée Queer, le panorama international, des conférences sur divers sujets en séries, un focus sur les séries médicales (genre toujours aussi populaire)… Les interprètes de plusieurs séries ont fait le déplacement comme chaque année, alors que les voyages reprennent plus facilement : Aidan Gillen pour Kin (oui, le « Little Finger » de Game of Thrones!), Isabelle Nanty, Audrey Fleurot pour la saison 2 de HPI, la nouvelle révélation du petit écran Alicia von Rittberg (Becoming Elizabeth, suite de la mini-série The White Queen), Stéphane Bern (oui, oui!), le showrunner Michael Hirst (Les Tudor, Vikings) et plein d’autres.

Cette année, j’ai fait l’impasse sur les séances – pourtant très intéressée par la nouvelle série de science-fiction Station Eleven – pour profiter autrement du festival le temps d’une journée ensoleillée – il faisait vraiment trop beau pour aller s’enfermer dans une salle !

Le Tripostal paré à accueillir les festivaliers; le bus-point infos; exposition d’affiches The Wire par So Film; la Citroën DS du Mentalist

Arrivée en gare de Lille-Flandres samedi 19 mars, j’ai profité du fait que la foule n’était pas encore en ville pour aller faire des photos de la Vieille Bourse (lieu de tournage d’une série) et à 10h tapantes, j’entrais au Tripostal pour son ouverture, le bâtiment abritant toujours la partie exposition du festival. Cette année, nous avions droit aux montages de Lego Mania mettant en avant les séries Starsky et Hutch, Stargate SG-1 et Atlantis, WandaVision, etc. Toujours amusant à voir pour qui a su garder son âme d’enfant !

Plus loin la voiture du Mentalist avec une version en carton de Simon Baker à côté (j’aurais préféré le vrai), vous pouviez aussi vous faire prendre en photo sur le Trône de Fer et prendre part à un escape game ou à une expérience de réalité virtuelle.

Exposition Lego Mania au Tripostal de Lille

Deux expositions dédiées à deux séries diamétralement opposées en tout cohabitaient également : d’une part une collection d’affiches de la série The Wire qui fêtait ses 20 ans, les dessins sont issus du livre que lui a dédié le magazine So Film, des visuels de toute beauté accompagnés de commentaires vraiment intéressants sur la série ; et d’autre part, une sitcom culte qui traverse les décennies sans prendre une ride : Une Nounou d’Enfer ! Les costumes mythiques de Fran Fine (Fran Drescher) étaient exposés dans une très jolie mise en place qui permettait d’approcher au plus près des tissus et motifs bariolés portés 6 ans durant par la Nanny nasillarde. Les costumes « so 90s », souvent issus de la marque milanaise Moschino, sont indissociables du personnage haut en couleurs (c’est le cas de le dire).

The Nanny Exhibit a été créée en soutien à la fondation de l’actrice Fran Drescher « Cancer Schmancer » et est destinée à être itinérante, la série comique diffusée entre 1993 et 1999 ayant rencontré un succès phénoménal à l’international et l’effet nostalgie aidant, le succès de l’expo n’est pas volé.

Fan de la sitcom ou fasciné.e par la mode, vraiment un bon moment à passer au festival (j’ai déjà dit que c’était gratuit ?). Allez, tous en choeur : « She had style, she had flair, she was there, That’s how she became the Nanny. »

Après la visite, j’ai continué ma recherche de lieux de tournage à Lille et dans l’après-midi, j’ai pris part à une visite guidée proposée par l’Office de tourisme en partenariat avec Séries Mania, mais je vous en dirai plus lors d’un prochain billet (patience, jeune Padawan) 😉

Revivre l’édition 2019.

Photos : @Simply.Mad 2022

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :