L’art du Pinocchio de Guillermo del Toro

La vie est un cadeau tout à fait merveilleux.

Sebastian J. Cricket (Ewan McGregor)

Ces quelques mots, que l’on peut entendre dans le film d’animation en stop motion sorti de l’imagination du prolifique et doux rêveur Guillermo del Toro (Hellboy, Nightmare Alley et oscarisé pour La Forme de l’eau), résument parfaitement le conte de Carlo Collodi publié en 1881 et par extension la version très personnelle que le réalisateur mexicain en a extrait et que l’on peut voir sur Netflix depuis le 9 décembre 2022. Mais c’est quoi, le « stop motion » ? En français on parle d’animation en volume, avec de vrais décors miniatures et des figurines articulées que l’on déplace seconde par seconde pour simuler le mouvement. Un vrai travail de fourmi qui requiert un souci du détail et une patience à toute épreuve. Del Toro, qui a coécrit le scénario et les chansons, s’est adjoint les services de Mark Gustafson à la réalisation. Il avait déjà travaillé avec un autre fan de stop motion, Wes Anderson, sur Fantastic Mr. Fox.

Pour lancer la promotion autour de l’univers du film, Netflix a lancé des expositions temporaires présentant le travail préparatoire et les sculptures ayant servi au tournage. À Paris, c’est à la galerie du Paris Cinema Club que l’on pouvait voir gratuitement cette expo du 21 octobre au 18 décembre 2022 et que je vous propose de vivre à travers mes photos ci-dessous.

Les sculptures des personnages Geppetto et Sebastian J. Cricket.

On pouvait voir de très près, derrière leurs cages de plexiglas, les petits héros du film qui sont tellement détaillés, tellement bien pensés, qu’il ne leur manque effectivement que la vie. En regardant le petit singe Spazzatura (dont la voix est fournie par l’incontournable Cate Blanchett dans la V.O.) droit dans les yeux, on a presque l’impression qu’il va s’animer devant nous afin de faire un sale coup comme dans le film.

Le travail de recherche pour les personnages et les décors ainsi que les peintures numériques ont été réalisés par les artistes Guy Davis, Jennifer Ely, Mackinnon & Saunders entre autres, ces derniers ayant également réalisé les petits pantins – ils ont auparavant travaillé sur Les Noces funèbres de Tim Burton et Mike Johnson.

Les peintures numériques de la Mort (voix de Tilda Swinton en V.O.) sont de toute beauté et particulièrement bien mises en avant avec ses dégradés de bleu et de noir.

Les peintures numériques de pré-production.

À la fin de la visite, un écran permettait d’écouter Del Toro dans une featurette filmée que Netflix a mis à disposition sur YouTube et que je vous mets ci-dessous. Absolument fascinant pour vous rendre compte du travail que demande un tel film d’animation.

Les coulisses de Pinocchio sur Netflix

Et je n’oublie pas de mentionner la musique de Alexandre Desplat qui habille le film avec ses mélodies sensibles et des chansons interprétées par le casting voix qui est de premier choix.

Chanson Ciao Papa, chantée par Gregory Mann, musique de Alexandre Desplat, paroles de Roeban Katz et Guillermo Del Toro.

Cette expo a été réalisée en association avec Art Ludique.

Vers les autres expositions visitées pour vous.

Photos : @Simply.Mad 2022

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :