Enquête mystique au Louvre

Da Vinci Code - du livre au film

Paris, musée du Louvre, 22h56

Jacques Saunière, le célèbre conservateur en chef du musée du Louvre, s’élança en courant dans la Grande Galerie.

Da Vinci Code, Dan Brown

Retraçons le chemin parcouru par Robert Langdon, alias Tom Hanks, afin de résoudre le plus grand mystère de l’histoire humaine !

Dans cette première partie, je vais couvrir les lieux de tournage à Paris, quoique vous verrez que la magie du cinéma a encore frappé dans cette super production.

Le best-seller au succès amplement mérité de l’auteur américain Dan Brown a été publié en 2003 et s’est vu très rapidement adapté pour l’écran sous la plume du scénariste Akiva Goldsman, plutôt habitué des films de science-fiction mais ayant déjà travaillé avec le réalisateur Ron Howard sur deux films (Un Homme d’Exception et De l’Ombre à la Lumière).

C’est quoi Da Vinci Code ? Le titre fait référence au peintre/inventeur/sculpteur/écrivain (bref, un génie de son temps) Leonardo da Vinci, francisé en Léonard de Vinci. Pourquoi lui ? Eh bien parce qu’il est à l’origine de tout un tas de mystères – avérés ou fantasques – qui nous sont parvenus depuis sa Renaissance natale et qui continuent à fasciner les amateurs d’ésotérisme et de codes secrets. Y a-t-il un code caché dans le tableau de La Joconde ? Son oeuvre est-elle un grand puzzle destiné à nous révéler des vérités sombres ? Peu probable, mais son imagination débordante nous a laissé tant de manuscrits et de croquis en avance sur son temps qu’il n’est pas étonnant que De Vinci ait traversé le temps, finalement.

Le roman prend donc comme point de départ le grand homme pour y mêler théories du complot, confréries secrètes et Templiers, et ainsi créer une énigme palpitante que le symbologue Robert Langdon, aidé de la cryptologue Sophie Neveu (Audrey Tautou dans le film), va résoudre grâce au cryptex (objet fictif qui dans la culture populaire a déjà remplacé le réel codex utilisé par les savants, dont De Vinci).

Venons-en au tournage, tous les extérieurs à Paris ont été filmés sur place, avec l’accord du Musée du Louvre pour y tourner de nuit. Par contre, pour les intérieurs, il était plus facile pour la production de reconstruire à l’identique des parties complètes du musée aux studios Pinewood en Angleterre. Donc quand Jean-Pierre Marielle (Saunière) se fait courser par Paul Bettany (l’effrayant Silas) ou quand Langdon et Neveu parcourent les galeries à la recherche d’indices qui les mèneront à La Joconde, tout est fake !

Pareil pour les intérieurs de l’église Saint-Sulpice où Silas retrouve la clé de voûte qui doit le mener sur la quête du Saint Graal. L’autel et la méridienne ont été reconstitués en studio sur fond vert et l’intérieur de l’église ajouté numériquement. La fameuse Rose Line est aussi une création de l’auteur mais inspirée par la ligne de cette méridienne qui est en fait un instrument astronomique (à ne pas confondre avec le Méridien de Paris) que l’on peut voir à Saint-Sulpice.

Retour au Louvre à la fin du film lorsque Langdon parvient à comprendre que le secret tant convoité était sous ses pieds depuis le début, à l’intérieur du socle de la pyramide inversée dans la galerie souterraine du Carrousel du Louvre. Fin du mystère ?

Pour la partie londonienne du film, c’est par ici que ça se passe !

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées du film Da Vinci Code dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2015 et 2017 (et captures d'écran du DVD Da Vinci Code, Sony Pictures 2006)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :