Mystère des Templiers à Londres

En avant avec le Da Vinci Code à Londres

Un chevalier à Londres gît, qu’un Pope enterra.
Une ire extrême le fruit de ses oeuvres causa.
Cherchez la sphère qui devrait sa tombe orner.
Tel un coeur fertile à la chair rosée.

Da Vinci Code, Robert Langdon

Suite des aventures de Robert Langdon sur les traces du Saint Graal, cette fois c’est à Londres qu’il croit trouver la clé de l’énigme.

Après être passé par quelques-uns des lieux de tournage du Da Vinci Code à Paris, on part à la découverte de la capitale anglaise toujours en compagnie de notre professeur de symbologie préféré et de sa collègue française.

Une fois le cryptex trouvé, Langdon contacte Sir Leigh Teabing (Ian McKellen), spécialiste du Graal de son état. La police française sur les talons, la petite troupe nouvellement formée part en avion privé vers la Grande-Bretagne pour la suite de la chasse au trésor. En effet, le Prieuré de Sion (organisation ancestrale fictive, n’en déplaise aux complotistes en tous genres) aurait dissimulé une énigme dans un lieu historique en plein centre de Londres, direction Temple Church.

L’église a été fondée au 12ème siècle par l’ordre du Temple, ce fameux ordre religieux de chevaliers-templiers rendus célèbres par les Croisades en Terre sainte. La forme de l’église est curieuse avec cette rotonde attachée à la nef rectangulaire. Vue de l’extérieur, elle apparaît sobre et solennelle, plantée au milieu d’une cour intérieure qui s’est créée tout autour d’elle au fil des siècles et des constructions qui la dissimulent des regards. J’aurais aimé pouvoir témoigner de la même sobriété pour l’intérieur… mais pas de bol, l’édifice était fermé le jour où je suis passée par là lors d’un séjour en 2010. Pas moyen de voir les gisants des chevaliers qui y reposent 😦

D’après le scénario illustré du film (livre du scénariste Akiva Goldsman, éditions JC Lattès pour la version française), le tournage a pu être réalisé entièrement sur place, en décors réels, seuls deux gisants de caoutchouc ont été placés pour le confort des acteurs qui risquaient de s’y écorcher les genoux.

Ayant fait chou blanc à Temple Church, nos deux héros traversent la ville de Londres pour rejoindre l’Abbaye de Westminster, édifice du 13ème siècle où maints rois, reines et personnages célèbres sont enterrés.

Si l’on voit bien Tom Hanks et Audrey Tautou s’arrêter devant les tours et le portail impressionnants de l’abbaye, pour les intérieurs c’est la Cathédrale de Lincoln, à 150 km de Londres, qui a été choisie. Contemporaine de l’abbaye, elle présente de grandes similitudes avec cette dernière. La tombe d’Isaac Newton, nécessaire afin de résoudre la prochaine énigme, a été reproduite et utilisée dans la Cathédrale de Lincoln avant d’être transportée vers les studios Shepperton au gré des besoins du tournage.

Je n’ai jamais visité l’intérieur de l’Abbaye de Westminster, j’ai un peu de mal avec le fait de devoir payer pour visiter un lieu de culte, j’avoue, surtout que tout coûte cher à Londres. A choisir, je préfère m’offrir le Musée Tussaud ou le London Film Museum 😉

La partie britannique de l’histoire se terminera finalement à la Chapelle de Rosslyn en Écosse que j’aurai peut-être le plaisir de visiter un jour !

Si vous avez raté l’article sur le Da Vinci Code à Paris, c’est par ici !

Vous pouvez retrouver plus d’images tirées du film Da Vinci Code dans la rubrique Galerie de photos du site.

Photos : @Simply.Mad 2010 et 2013 (et captures d'écran du DVD Da Vinci Code, Sony Pictures 2006)

Publié par Simply.Mad

Geek, cinéphile, fan de science-fiction et de bande dessinée. Aime un peu trop le chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :